Lexique swing & blues des termes utilisés par les chatons swingueurs

Dernières mises à jour le 02/03/2021 à 13h30

D’autres termes suivront ultérieurement.

Petit lexique swing & blues chatons avec présentation des termes, des notions et concepts utilisés en swing & en blues :

A. Les danses dites « swing » et la musique jazz :

Est-ce que que les musiques jazz ont été faites  à l’origine pour les danseurs de swing : les danseurs de swing dansaient sur des musiques qu’ils entendaient à leur époque. Mais est-ce que les danseurs ont été invités volontairement par les musiciens de jazz à danser sur leur musique  ou est-ce que c’est un mouvement spontané des gens qui se sont mis à danser sur les musiques qu’ils entendaient? Pour l’instant, il est important de souligner que la musique a toujours évolué; notamment le jazz qui continue d’évoluer de nos jours.

D’où le concept « d’arbre à jazz » : √ Arbre du jazz – éducation musicale — by nikkojazz (edmu.fr)

Le « swing » est une notion floue musicalement et en terme de danse donc vous pourrez entendre beauoup de choses différentes à ce sujet.

Voici une vision musicale du « swing  » dans le courant jazz :

√ Swing (style) – éducation musicale — by nikkojazz (edmu.fr)

Dans le pas « triple steps » dans les danses dites « swing », notamment le lindy-hop; on risque de vous parlez de la « syncope » ou que sur deux temps vous ferez trois pas , mais que la « distance musicale » ou la « durée musicale » n’est pas identique.

Musicalement, vous pourrez entendre diverses explications mais voici une version pour les explications :

Swing (phrasé) : √ Swing (phrasé) – éducation musicale — by nikkojazz (edmu.fr)

Façon particulière d’interpréter les rythmes dans la musique jazz à pulsation binaire : il s’agit de retarder la deuxième croche du temps :

swing (phrasé) – YouTube

B.Les notions de base et les concepts de base du Lindy – hop :

 

Les origines du lindy hop : le lindy hop est une danse noire afro-américaine née à Harlem (New-York) à la fin des années 1920 et qui se pratique sur de la musique swing. Le lindy hop s’est fortement développé durant l’âge d’or du swing, dans les années 1930 et les années 1940. Après la seconde guerre mondiale, le lindy hop était moins populaire, notamment avec l’arrivée de nouveaux styles musicaux. Les années 1980 marquent le retour progressif du lindy hop, une danse qui se pratique de nos jours dans le monde entier.

 

le bounce : on parle aussi parfois de « pulse » pourrait être traduit par rebond en français. C’est le fait de rebondir avec tout le corps sur tous les temps de la musique swing. Le bounce permet ainsi de marquer le tempo de la musique.

 

la connexion : La « connexion » est ce qui permet au leader et au follower de communiquer l’un avec l’autre et de comprendre les intentions de leur partenaire. Autrement dit, c’est le ressenti de chacun au niveau du point de contact physique (la main, le coude, le dos, etc). Avec la pratique, la connexion s’affine : chacun adapte mieux son action sur son partenaire, et la distinction entre guider et suivre s’estompe jusqu’à une adaptation presque instantanée des deux (ou plus !) partenaire.

On parle parfois de connexion visuelle, qui permet aussi de suggérer des idées (déplacement, mouvement).

 

Le « stretch » désigne souvent l’intensité de la connexion (tension/compression).

 

C.Quelques termes et notions relatifs à la base « triple steps » :

 

rock step : un pas en arrière + un pas en avant en deux temps (1 – 2)

triple step : un pas chassé qui « swingue » en deux temps (1 – et -2) ou qui a la « syncope »

rythme de base en huit temps : (step – step) – (triple step) – (step – step) – (triple step) ou   (marche – marche)  – chabada – (marche – marche)  – chabada ou (1 – 2 – 3 – et – 4) x 2

rythme de base en six temps : (step – step) – (triple step) – (triple step) ou (1 – 2 – 3 – et – 4 – 5 – et – 6)

 

D.La notion de rôle en Lindy-hop :

les rôles dans la danse – leader et follower.

Le lindy hop est une danse qui se pratique à deux et qui repose notamment sur une conversation entre deux rôles : leader et follower. Il s’agit d’une danse sans distinction de genre, hommes et femmes peuvent donc être leader ou follower.

Le rôle du leader sera notamment de suggerer des mouvements, des figures, des déplacements.

Le rôle du follower sera notamment de suivre ces suggestions.

Toutefois, il faut souligner que les deux partenaires demeurent des danseurs ou danseuses à part entière et que ces notions de leader et follower peuvent évoluer notamment selon la pratique et l’expérience des partenaires. Ainsi, les suggestions ou les initiatives peuvent venir de chaque rôle, dans une forme de conversation entre les deux partenaires dansant ensemble sur la même musique.

 

  • Lindy hop « classique » ou Lindy hop : il y a un « leader »  (qui guide) et un « follower » ou « follow » (qui suit) . il n’y a pas d’échange de rôles .
  • Lindy hop « E.L.F. » (Equality Leaders and Follows) : tout le monde fait le « leaders » (qui guide) et tout le monde le « follower » ou « follow » (qui suit). Pendant toute une chanson ou une musique, chacun garde le même rôle .
  • Lindy hop « switch » : tout le monde fait les deux rôles (leader et follower / follow) pendant toute une chanson ou une musique.